La Médecine Orientale excelle dans le domaine de la prévention des maladies et du développement de l'immunité, et pour élever le niveau de santé, elle utilise "les10 fleurs".

Ces 10 fleurs sont : les exercices (internes ou externes), la relaxation, les massages, les exercices respiratoires, la diététique, les médicaments toniques, l'art du comportement, les activités artistiques, l'hygiène physique et mentale, la connaissance de la santé.

Ces notions simples sont le fruit d'une expérience millénaire, et prouvent leur efficacité tous les jours dans la vie des citoyens, en bonne santé ou non. Le résultat global de ces techniques de bon sens est un sentiment de santé, qui se traduit non seulement par l'abscence de maladie mais par la présence des 3 éléments de base nécessaire à la vie humaine : le bien-être psychique, le bien-être physique, et le bien-être social.

En conclusion la médecine orientale, fruit des expériences d'un long passé, est aussi philosophique et sociale, et couvre tout le champ des activités humaines, sans avoir la prétention cependant d'être une panacée : c'est pourquoi elle évolue constamment, et s'intéresse aux découvertes modernes pour s'enrichir aussi. L'enseignement de l'IFVMTO se veut le reflet fidèle de celui donné aujourd'hui à l'Université de Médecine Traditionnelle auquel il est affilié.